Bah Oury :22 Mars 2020 Une triste journée pour la Guinée

La situation générale de la Guinée ce 22 mars est particuliérement tendue. Pour l’heure les informations parcellaires recueillies  indiquent 6 personnes tuées à Conakry.

La population a boudé les consultations refendaire et législative dans plusieurs régions du pays.
D’ores et déjà ces consultations ont été déclarées non conformes au regard des lois de la République de Guinée et ne sont  ni consensuelles et ni inclusives. La CEDEAO, l’UA, l’UE et le Nigéria ces derniéres heures se sont démarqués des positions jusqu’au-boutistes du gov guinéen
Malgré 6 mois d’intenses manifestations populaires avec plus de 40  tués , les suppliques des autorités morales et religieuses du pays et les pressions des organisations internationales , les autorités guinéennes n’en ont eu cure et mettent ainsi en cause la stabilité et la paix!
La liste des victimes tuées recensées dans Conakry s’allonge d’heure en heure. Selon des sources bien informées il y aurait 9 tués. Dans ces douloureux et tragiques moments les forces de l’ordre doivent en toutes circonstances protéger la population. C’est  leur devoir essentiel!
BAH Oury président de l’UDD

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies