Au Maroc, c’est le vaccin qui se déplace chez les personnes âgées ou à mobilité réduite

Il est important de signaler que dans toutes les villes et villages du Maroc, les personnes âgées, faisant partie de la première catégorie ciblée par la campagne de vaccination et ne pouvant se déplacer aux centres dédiés à cette opération, reçoivent leur première dose à domicile et ils en sont satisfaits, ainsi que leurs familles.

Des équipes médicales, composées de médecins et d’infirmiers, avec le concours d’agents d’autorité, informent avant tout les personne de leur visite pour lui administrer le vaccin.

Ce personnel médical effectue le tour des domiciles des personnes concernées par cette première campagne, selon un planning bien établi dont le but est de venir en aide aux personnes alitées, ne pouvant se déplacer jusqu’aux unités fixes.

Au Maroc et à la date du 27 février 2021, 416 nouveaux cas de contamination, 07 décès et 420 guérisons ont été confirmés et les cas encore actifs s’élèvent à 5.988, alors que 3.435.997 Marocains ont été vaccinés.

Et ce alors que l‘Algérie ne communique pas le nombre de tests de dépistage, ce qui laisse penser que le nombre de contaminations est bien supérieur aux chiffres officiels, alors qu’à ce jour du 27 février 2021, l’Algérie comptabilise 112.777 cas infectés par la COVID-19, dont 2.975 décès.

Raison pour laquelle, les Marocaines et Marocains remercient le Roi du Maroc pour sa Haute Bienveillance ainsi que le personnel médical et les autorités locales.

Farid Mnebhi.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies