Info d'ici et d'ailleurs

Après trois années de perturbations, l’école guinéenne menacée par une un nouvelle crise

Après trois années consécutives de perturbations, l’écoles guinéenne fait face à une nouvelle une crise. A l’origine, une menace de de plusieurs syndicats de l’éducation qui ont donné un ultimatum au gouvernement de satisfaire leurs revendications

Il s’agit du Syndicat National Autonome de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (SENAESURS), du Syndicat National de l’Education (SNE), de la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education (FSPE) et du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG). Toutes ces structures ont, à travers une déclaration rendue publique ce jeudi 14 janvier, demandé à leurs bases d’accorder une période moratoire de 7 jours au gouvernement pour la satisfaction de leurs revendications.

Copie de la déclaration