Après Gamal, les universitaires de Sonfonia manifestent à leur tour et réclament la réduction du coût du transport !

Remontés contre la cherté du prix du transport, les étudiants de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia-Conakry (UGLC-SC) battent en ce moment même le pavé. Ils réclament le rétablissement du prix habituel (1500 gnf).
Munis de pancartes et de banderoles, ces universitaires scandent «3000 c’est trop, 1500 c’est bon».
Cette manifestation se tient parallèlement à celle de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry pour la même raison, la baisse du prix du transport urbain.
Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies