La nouvelle est à vos côtés.

Après Bouteflika, Omar Elbechir, Blaise Compaoré et Yaya Jameih, a qui le tour en Afrique? et qui sortira par la fenêtre en refusant d’écouter le peuple? Par Abd Akila

Vive la rue ! Ont-ils tenté de s’exclamer après l’exploit réalisé, hier, à Khartoum. En effet, après 4 mois de contestation, la rue soudanaise a réussi à se débarrasser de l’un des dictateurs les plus féroces d’Afrique. Et son mérite est d’autant plus grand qu’elle l’a fait de manière pacifique et légitime.

Vigoureusement après Algérie, et Khartoum auxquelles l’on peut ajouter quelques pays de l’Afrique,  Ouagadougou, Tunisie,  les peuples africains semblent avoir trouvé l’antidote pour déboulonner les coins sombres. Comme c’est le peuple qui est souverain, le courage et la détermination du peuple est indiscutable. Tel est le cas du peuple soudanais qui vient d’être récompensé. Donc sur cette lancée, les démocrates de l’Afrique et d’ailleurs doivent tirer leur chapeau à ce vaillant peuple qui a osé arracher enfin ça liberté. Ils doivent d’autant plus le faire que tout le monde sait, du moins les gens de bonne foi, que l’alternance par les urnes, est une vue de l’esprit dans les pays dont les dirigeants ont fait l’option politique de s’asseoir sur la démocratie tout en bafouant les textes de lois de ses pays.

Et le Soudan du sulfureux Omar el-Béchir en est one. Qu’un tel homme soit  vite nettoyer par la rue avec le coup de pouce de l’armée est, en soi, un grand évènement que tous les peuples du monde doivent savourer. En réalité, l’armée soudanaise n’a fait que cueillir un fruit dont la maturation a été accélérée par le peuple. Mais, pour n’avoir pas fait l’option de réduire la contestation populaire par la force brutale, comme l’auraient fait bien des armées sous nos tropiques, l’armée  soudanaise a droit aussi à sa part de lauriers dans la chute de celui qui a régenté le pays pendant 30 ans.

Cela dit, les Soudanais viennent de tourner la page d’un satrape. Alors qu’elle sera la nouvelle chance de mon pays la Guinée?

Par ailleurs,  le président Alpha Condé doit bien s’inspirer de ce peuple tout en acceptant de quitter le pouvoir en 2020 pour sauver le pays.Vue que le peuple est souverain,  la page de Bouteflika à été tournée en Algérie grâce à cette même rue. L’on peut donc légitiment dire ou même se poser la question à qui le tour en Afrique de l’ouest? Bien que des dictateurs sont en activité, en effet, plusieurs pays de l’Afrique au sud, à L’ouest et l’est du pays font état de monter de toute pièce leurs dictatures.

Acceptons de céder malgré, que le pouvoir est un paradis que personne ne veut là voir partir. Mais selon la constitution, c’est un mandat et renouvelable pour une seule fois. Alors pour le cas de l’Algérie, où le Soudan, c’est un conseil pour tous les présidents qui veulent s’éterniser au pouvoir.

Le peuple est souverain, et il sera toujours soudé pour dire non.
Vive la Guinée, que Dieu bénisse la Guinée et les guinéens. Que cette paix règne dans tous les pays africains. Surtout, que les présidents acceptent de partir après la fin de leurs mandats pour instaurer la paix, la quiétude sociale dans leur république.

Comme Kassory lui, il parle au nom de son gouvernement en général, le président Alpha Condé comme c’est de lui il s’agit, prendra bonne note sur la décision de son premier ministre. Un rappel, seul le peuple est souverain, la dernière décision appartiendra au peuple monsieur le président Alpha Condé. Amoulanfé t’aime, mais Alanmané veut que tu quitte en sortant par la petite porte donc, monsieur le président, écouté la majorité du peuple qui dit non!

Que Dieu bénisse la Guinée et les guinéens !

Vive la paix, vive la Guinée! Que Dieu protège ce pays.

Vive la Guinée et les guinéens!!!

Abd Akila Soumah journaliste! J’étais juste de passage monsieur Alpha Condé

662519697 – 625406393!!!

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies