The news is by your side.

Approche de la fête de Tabaski en Guinée : Les prix de moutons et chèvres connaissent une flambée inquiétante

0
À quelques jours de la fête de tabaski, les prix des betails connaissent une flambée inquiétante pour les fidèles musulmans de Guinée .
Les fidèles musulmans du monde célébreront bientôt la fête de tabaski, une journée qui marque l’immolation d’un mouton pour donner en sacrifice aux personnes démunies.
En Guinée, cette fête intervient dans un contexte difficile pour les musulmans avec l’augmentation du prix des produits petroliers, toutes les denrées de première nécessité ont augmentées.
En séjour à Boffa,  notre reporter a rencontré un citoyens qui explique les raisons de cette hausse des prix des moutons et chèvres dans le pays plus précisément dans la capitale conakry.
Elhadj Alhassane Diallo, lui a préféré venir dans son village natal à Patagala dans Boffa pour chercher de betails.
Selon lui, « à conakry, les vendeurs  profitent de la crise qui sévit dans le pays pour augmenter les prix qui varient entre 700.000 GNF à
2.000.000 GNF et pourtant ici à kolissokho dans Boffa il n’y a  pas de lieu de vente spécial comme à conakry,  ici on sort dans les différents quartiers pour aller négocier avec les éleveurs, le prix ne sera pas comme conakry >> a lancé notre interlocuteur.
 Selon l’imam, à Boffa les prix de betails varient entre 300.000 GNF, 700.000 GNF, jusqu’à 1.500.000 GNF. Selon leurs poids.
Thierno Yaya Diallo depuis Boffa pour flashguinee
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite