Violence en Guinée : Lanssana Kouyaté appelle le peuple de Guinée à Refuser la haine et le mensonge…

Après l’incendie de plusieurs véhicules à la casse Madina des voix, ce sont l’élever pour dénoncer la stratégie du camp présidentiel pour opposer le peuple de Guinée, notamment les deux ethnies peulhs et Malinké l’ancien Premier ministre et le président du PDN (parti de l’Espoir pour le Développement National) a condamné cet acte qui selon lui vise à fragiliser l’unité nationale. 
Selon l’ancien Premier ministre cette tentative de changement de la constitution « n’ayant pas prospère l’on assiste à présent à la fixation de la date des élections législatives les braves citoyens de Guinée comprenant ces manœuvres ils sont également oppose, je dirais même hostile » A-t-il déclaré dans une vidéo poste sur Internet. 
Le projet d’un changement de la constitution qui a été le référentiel ces dix dernières années. « C’est face à une telle détermination du peuple qui devrait enseigner la sagesse après des morts et des blesses que les magiciens sortent leurs plus dangereux des démons celui de haine des citoyens les uns contre les autres » affirme M. Kouyaté.
Lansana Kouyaté ‘’ l’incendie des véhicules à la casse Madina est grave, car il vise à créer un conflit entre Peulhs et Malinké. Je lance un appel pesant aux deux groupes ethnique principalement, tout le peuple de Guinée de mesure la dangerosité d’une telle pratique et de comprendre que changement de constitution et les élections législatives vise à la création de la haine entre nous ethnies.’’
Il appelle les Guinéens à promouvoir la paix et le vire ensemble « l’Etat est coupable des mots donc soufre le peuple de Guinée. Insécurité et impunité, volent et le détournement des biens publics manque d’eau et d’électricité et promesse non tenu. Refusons la haine, l’exclusion et le mensonge, nous avons, on sait quand commence une guerre, mais on ne sait pas quand elle va finir »

Aissatou Barry ,pour flashguinee.info