Annee scolaire 2019-2020: Voici ce que Bah Oury suggère à L’Etat guinéen

En se référant des années antérieures , l’ annee scolaire en Guinée à toujours pris fin au plus tard la première quinzaine du mois de juillet. Suite aux interruptions des cours cette année causée par les crises politique et sanitaire, beaucoup s’interrogent sur le sort de l’année académique. Pour Bah Oury, l’État doit procéder à une prolongation de l’année en réduisant la période de vacance.

Considérant que l’annee scolaire a été marquée par de nombreuses interruptions liées à la double crise politique et sanitaire, il est nécessaire de procéder au rattrapage des cours en prolongeant l’année scolaire par la réduction de la période des vacances notamment pour les classes d’examen. Durant cette période, il serait judicieux de distribuer des primes d’encouragement au corps enseignant》, a proposé Amadou Oury Bah

En relation avec les sociétés de téléphonie, poursuit Bah Oury :《la constitution de groupes WhatsApp par classe et l’utilisation de l’application Zoom, peuvent permettre de sauver la tenue des examens. Des séances d’expérimentation peuvent être organisées pour démontrer la faisabilité de ces méthodes.》

L’ancien ministre de la réconciliation nationale conclut en disant que les aides pour le règlement des scolarités sont appropriées pour soutenir les parents d’élèves qui ploient sous le poids de l’accumulation des charges.

Said gaya,pour flashguinee

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies