Amadou Damaro Camara sur ce qui se passe:《On veut déplacer l’épicentre du fameux FNDC à N’Zérékoré 》

Depuis le jour du vote, le courant ne passe pas entre les populations de la ville de N’Zérékoré.

Les anti nouvelle constitution se sont opposées à la tenue du double, chose qui a fait que les gens sont allés jusqu’à s’attaquer aux lieux de cultes. Amadou Damaro Camara accuse le FNDC d’être à la base des troubles 
《On veut déplace l’épicentre du fameux FNDC à N’Nzérékoré, il y a eu vote hier dans le clame, il y a un engouement sans contexte. On a fait le vote le dépouillement continu, mais parce qu’ils n’ont pas pu
empêcher  la volonté farouche du peuple de Guinée de
s’acquitter de son devoir civique, 
Ils veulent créer de trouble sous-prétexte qu’ils y a des koniankés et
des gurzés   qui sont en conflit》, à martelé le président de la majorité parlementaire 
Selon Honorable Damaro , ces deux ethnies n’ont absolument
aucune raison d’être en conflit. 《Je suis née dans cette ville, j’ai
toujours vu mon père appelé un guerzé mon guerzé  et un guerzé appelé mon père son malinké.
C’est comme ça que nos sociétés on vécut. Je demande aux uns et
aux autres  de ne pas céder à ceux qui veulent créer des troubles
inutile pour perturber la vie paisible de nos populations à Nzérékoré.
A Yomou il y a pas eu de problème, à Lola il y a pas de problème, le
vote s’est s’est passé normalement à Bella, à Macenta, à Kissidougou et à Guéckedou. Il n’y a pas de raisons qu’après les élections qui se sont
normalement passé  ici à Nzérékoré que  des individus mal intentionnées sous prétexte des intérêts égoïstes veulent faire aujourd’hui qu’il y ait  un problème en Guinée forestière. Je dément absolument , je
demande à toutes ces communautés de continuer à vivre comme elles ont
vécue.》
Aujourd’hui poursuit Damaro Camara :《le curitorome le plus importants c’est la volonté
clairement  exprimée par  la communauté de vivre ensemble dans le mariage entre nous, nos enfants qui s’amusent ensemble, nous enterrons nos morts ensemble et nous cultivons ensemble c’est ce qu’on a toujours connue .》
Aissatou Diallo, pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies