Alternance politique au Niger : « C’est un grand pas pour l’Afrique de l’Ouest », dixit Bah Oury

Dimanche dernier, le Niger a organisé le deuxième tour de sa présidentielle. Un scrutin qui a permis au pays de connaître la première alternance politique de son histoire. Mahamadou Issoufou s’en va après deux mandats et passe la main à Mohamed Bazoum, vainqueur de l’élection avec plus de 55% des voix selon les résultats de la commission électorale. Chose qui réjouit le président de l’UDRG qui s’est exprimé sur son compte Twitter ce vendredi 26 février.

« Le Président Issoufou Mahamadou a respecté son engagement de s’en tenir aux deux mandats constitutionnellement admis. C’est un grand pas pour le Niger et aussi pour l’Afrique de l’Ouest. Des institutions démocratiques fortes sont viatiques pour le développement et pour le progrès », a tweeté Bah Oury.

Il faut rappeler que depuis l’annonce des résultats provisoires, le pays est sous tensions. Le candidat Mahamane Ousmane rejette la victoire de son rival et revendique 50,3% des suffrages exprimés.

 

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies