ALPHA CONDÉ DOIT PARTIR À LA FIN DE CE MANDAT

Par les 10 ans du régime d’Apha Condé  qui viennent de s’écouler, en ce début d’année 2020, notre pays a connu les périodes les plus sombres de son économie, de sa  vie sociopolitique et a vu  sa démocratie naissante plombée. La mal gouvernance, la misère des populations, le chômage des jeunes, la corruption à grande échelle, l’incurie de l’administration, l’anéantissement des institutions, la mafia dans le secteur minier, la confiscation des libertés, la dilapidation de nos ressources et  la violation  de notre constitution pour s’octroyer un mandat à vie  ont fortement caractérisé  ces 10 ans. 140 jeunes guinéens ont perdu la vie juste  pour avoir revendiqué leur Droit.
C’est inacceptable qu’après 10 ans de gouvernance avec tout le potentiel naturel et humain que regorge notre pays, que nous restons encore à la traine. Je suis convaincu que nous avons la solution d’apporter un véritable changement dans notre pays. Mais cela passe obligatoirement par le renvoie de cette gouvernance médiocre, incompétente et corrompue : la gouvernance Alpha Condé.
Je suis de tous ceux qui pensent, comme vous, qu’il faut renvoyer  cette équipe cette année, en commençant par  le refus d’un troisième mandat qu’elle veut faire passer par un referendum,  des élections législatives truquées, ou un glissement de mandat présidentiel.
Il est un Droit fondamental pour le peuple de résister fasse à l’oppression. Pour cela, nous disons #Amoulanfé !
Nous savons que cette année a marqué le pic d’incompétence du régime Alpha Condé : le manque d’électricité criard, pas une seule ville de Guinée qui a l’électricité 24h/24 ;  pas 100km de route bitumée ; pas une seule université construite, pas un seul hôpital ( CHU) , pas 50 logements sociaux construits, pas 100 écoles primaires construites,  même pas 100 Ha de pleines aménagées, une inflation galopante (1 dollar a dépassé 10.000 francs guinéens) du jamais vu, … Il ne s’agit plus de se contenter de dénoncer ces faits. Il s’agit d’empêcher le recyclage d’une telle gouvernance carrant  pour notre pays, au-delà de 2020.
C’est pourquoi, 10 ans après, nous devons être engagés vers un autre choix. Le choix de l’expérience, le choix de la compétence, le choix de l’excellence  pour faire de notre pays, un endroit où il fait bon vivre. Oui, c’est possible ! Un pays que nous pourrons léguer à la jeune génération la conscience tranquille. Nous devons oublier Apha Condé derrière nous. Et pour cela nous devons agir.  2020, c’est l’année de l’action !
#Akhassiga
Ahmed Tidiane Sylla

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies