Info d'ici et d'ailleurs

Alpha Condé : « nous ne pouvons pas accepter qu’aux niveau de l’Afrique qu’il y ait un doute sur notre sincérité… »

Au lendemain du report des élections législatives et le référendum,  le président de la République était au  siège de son parti à  Gbessia. S’adressant aux militants et les candidats du parti,  Alpha Condé a  rappelé que la Guinée est un pays membre de l’Union africaine donc pas question qu’il ait du doute dans l’organisation de ses élections 

《On ne doit pas avoir de doute sur le fichier. Nous avons aujourd’hui le logiciel le plus performant qu’existe en Afrique》, a martelé le président Alpha Condé
 Pour le premier magistrat guinéen, ce  qui est plus  important, est que  le logiciel que la Guinée a, personne ne l’a dans la sous région.《 Ça enlève les morts, les mineurs, tu ne peux pas t’inscrire deux fois. Donc s’il y a un doute qu’on veut voler, il faut qu’on montre à la face du monde qu’on ne vole pas. Et que nous on fait des élections transparentes.》
Poursuivant son argumentaire,  l’ancien président de  l’Union africaine a rappelé que la Guinée a été un pays panafricain, qui a toujours joué un rôle au niveau de l’Afrique, donc, precise-t-il 《nous ne pouvons pas accepter qu’aux niveau de l’Afrique qu’il y ait un doute sur notre sincérité dans les élections. Ça c’est fondamental.》
Pour Pr Alpha Condé , les questions africaines doivent être réglées par les africains. Donc,  soutien-t-il 《quand nos amis africains veulent savoir si notre fichier est propre, je leur dit venez. Parce que si on dit la nuit que tu es vilain, le matin on va savoir si tu es vilain ou beau. Donc, on a dit Ok, on va reculer de deux semaines, vous venez constater vous-mêmes que :  un, il n’y a pas de doublon, deux, il n’y a pas de morts, et trois qu’il n’y a pas de mineurs. Donc, je ne veux pas qu’on dise qu’on a voler.
C’est pourquoi j’ai dit on vous laisse le temps de venir. Nous on est sûr de notre logiciel.   On ne peut pas se permettre quand on connait le passé et le présent de la Guinée qu’il y ait un doute dans l’union africaine ou la CEDEAO nous concernant.》
 Aux militants  du parti RPG, Alpha Condé  leur a demandé d’utiliser les deux semaines là pour vraiment renforcer le travail sur le terrain, parce que, explique le leader du parti 《beaucoup de nos militants n’ont pas encore prit leurs cartes. Tout le monde n’a pas encore appris à voter. Vous devez travailler plus dans les deux semaines là qu’avant》, conclut Alpha Condé
Said gaya,pour flashguinee.info