Alpha Condé : ‹‹ je ne connaissais pas l’administration ››

Le président Alpha Condé a désormais un autre visage de gouvernance. Mêle si l’on ne sentait pas dans ses 10 dernières années, le locataire du Palais Sékhoutoureya, s’est exprimer dans un ton caustique. Il promet de mettre un terme à la chienlit dans le pays mais aussi garantir l’État de droit.
‹‹ J’ai mis du temps parce que je ne connaissais pas l’Administration guinéenne. Mais, au bout de 10 ans d’observation, je commence à connaitre, pas totalement encore, mais je commence à connaitre.
Quand je dis gouverner autrement, ceux qui pensent que c’est un slogan, ils vont être surpris ››, averti le champion de la République.
Il annonce que le vote d’une loi qui fera tous les délits, seront sanctionnés quelque soit le fautif dit-il : ‹‹ Nous allons voter beaucoup de lois qui vont prévoir les peines des délits. Toute infraction sera désormais sanctionnée. Car, nous allons nous doter des moyens législatifs puisque nous ne pouvons faire des pénalités par décret.
Nous sommes en train de préparer une loi qui permettra de punir n’importe qui qui commettra un délit. C’est valable pour le monde. La Guinée est devenue comme une jungle où chacun se permet de se rendre justice ou de faire n’importe quoi : Vous pouvez garer au milieu de la route et vous mettre à bavarder pendant que les autres attendent ››, déplore-t-il.
Le locataire du palais Sékhoutoureya, a aussi rassurer qu’il va informer la police comme il dit-il, a eu à le faire avec l’armée qui est une fierté.
‹‹ Il y a des policiers, au lieu d’assurer régulièrement le trafic passent le temps à racketter. Ce qui crée des embouteillages. Donc, le redressement concerne tout le monde, et les services de sécurité. L’armée a déjà été réformée.
Aujourd’hui, nous sommes fiers de notre armée, mais il reste encore beaucoup à faire au niveau des services de police. Là aussi, nous allons faire des réformes. Nous allons faire en sorte que les policiers soient suffisamment payés. Donc, celui qui fera un racket n’aura plus raison ››, a-t-il annoncé.
Par flashguinee