Alpha Condé aux étudiants : ‹‹ ce n’est pas la banque mondiale où le FMI qui doit nous dire ce que nous devons faire ››

Le président Alpha Condé s’il était en guerre de ‹‹ Papa promesse ›› avec les étudiants, a cette fois-ci eu le temps d’être face à eux a l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Devant ses étudiants, le locataire du palais Sékhoutoureya appelle les étudiants a ne compter sur eux-mêmes pour développer la Guinée. 

Pour que la Guinée se développe, le président Condé à tenu a rappeler devant les étudiants que ‹‹ nous devons décider nous-mêmes notre programme. Ce n’est pas la Banque mondiale ou le FMI qui doit nous dire ce que nous devons faire. Nous devons définir notre programme et eux, ils nous accompagnent, mais pas en décidant à notre place ››, a dit le président Alpha Condé qui assure que : ‹‹ pour se développer, il faut compter sur ses propres forces. L’aide extérieure est un complément ››.

Le pensionnaire du plais Sékhoutoureya, se dit être ouvert à des collaborateurs avec les puissances occidentales sur la base des principes de coopération d’égal a égal. ‹‹ Lorsque j’étais à Abidjan avec Alassane Ouattara et Macky Sall, j’ai dit qu’il faut couper le cordon ombilical avec la France. Alassane m’a demandé si je sais qu’on est en direct. Je lui ai dit que j’assume ››, a mentionné le chef de l’État.

Pour faire croire au jeune qu’il est clair, le président Alpha Condé révèle que certains de ses amis lui ont reproché d’être contre la France. ‹‹ J’ai répondu que non. Je leur ai expliqué quand tu as un cordon ombilical, c’est que tu es bébé. Nous, nous sommes majeurs. Nous voulons donc être traités en majeurs, d’adultes en adultes, pas comme des enfants ››, insiste fort le président qui était devant les étudiants dans la salle pour le lancement de le SENACIP.

La rédaction !

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies