Aliou Bah sur la surévaluation du plan de riposte économique : »Cela ne fait pas honneur à la Guinée qui a beaucoup de cadres compétents. »

Suite à la déclaration de la Banque mondiale  sur le plan de riposte économique contre le Covid-19 surévalué à plus de 40 millions de dollars par le gouvernement guinéen, le leader  de l’organe provisoire MoDel,  dit ne pas être surpris par les commentaires de la BM. Intervenant  chez nos confrères de lynx Fm ce lundi 27 avril 2020, Aliou Bah a dit qu’il s’attendait à ce rappel à l’ordre du gouvernement par cette institution.
Dès l’entame de son intervention dans l’émission « œil de lynx  » , le jeune politique a laissé entendre qu’il n’est pas surpris que la Guinée soit épinglée par la Banque mondiale.  Il indique qu’après la publication de ce plan de riposte:《j’ai pris le temps de l’examiner, j’ai relevé beaucoup d’incohérence. Connaissant cette institution, j’ai estimé que la Guinée s’expose à un risque de ne pas voir ce plan prospérer.》
Aliou Bah dénonce par ailleurs que nous avons de mauvaises habitudes dans notre pays en matière d’organisation budgétaire qui font que, quelques fois:《ces légèretés, nous les exposons. Et très sauvent, ce sont les institutions qui nous aident dans la réorganisation de nos idées. Cela ne fait pas honneur à la Guinée qui a beaucoup de cadres compétents. On aurait pu donc éviter ce genre de situations.》
Plus loin, le.jeune opposant
  affirme  que sur ce  plan de riposte économique contre le coronavirus, les autorités gouvernementales donnent une mauvaise image au pays. Il ajoute qu’il y a eu surestimation. Et pour lui, cela donne impression que certains veulent:《 profiter de la situation pour s’enrichir. Ce qui donne une très mauvaise image à notre .》
Said gaya,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies