The news is by your side.

Aliou Bah se fâche : « nous ne sommes pas en démocratie »

0

Aliou Bah président du parti Mdel, (mouvement démocratique et libéral) invité chez nos confrères d’espace fm dans l’émission espace expression, a réagi à l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi autorisant les gendarmes a faire usage de leurs armes à feu en cas d’extrême nécessité. 

Dans son intervention, il rassure que quelles que soient les manœuvres du pouvoir en place, Alpha Condé cèdera son fauteuil a un autre dirigeant que les guinéens éliront en 2020.

<< Nous ne sommes pas en démocratie. Ils veulent nous imposer un calendrier dictatorial pour un pays qui a été traumatisé par plus d’un demi-siècle de dictature >>.

<< Toutes les organisations de défense de droit de l’homme ont décrié cette loi autorisant les gendarmes à porter des armes. Nous ne sommes pas une planète, mais un pays. Nous sommes en train de nous décrédibiliser à travers ce régime-là >>, a dit Aliou Bah dans espace expression.

Aliou Bah du Model en face des journalistes, assure qu’Alpha Condé, << doit savoir que l’heure n’est plus à ces manœuvres pour la dictature. Il doit savoir qu’en 2020, d’une façon ou d’une autre, il va quitter le pouvoir. Nous voulons que cela se passe de façon démocratique. Mais s’il oblige le peuple à envisager d’autres options, sachez que nous n’exclurons rien >>.

Par la rédaction de flashguinee.info

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite