Aliou Bah aux Guinéens « Chacun doit prendre conscience de…» 

A l’occasion de la plénière extraordinaire du front national pour la défense de la constitution FNDC ce mercredi 29 juillet, le président de l’organe provisoire du MoDel s’est, un nouvelle fois adressé au peuple de Guinée. Après avoir rappelé les fondements du combat du FNDC, Aliou Bah l’ensemble des Guinéens sur la nécessité de combattre le régime en place.
Pour le président du MoDel, le combat que mène le FNDC n’est pas la lutte d’un parti politique, d’une association encore moins d’un leader mais plutôt il s’agit de «l’avenir de toute une nation, de tout un peuple qui est menacé par la dictature et nous savons ce que la dictature a coûté à notre peuple parce que nous en avons connu plus d’un demi-siècle», insiste Aliou Bah.
Ce jeune leader estime que le combat du FNDC est une affaire de tous les Guinéens surtout les jeunes.
«Les jeunes de Guinée doivent savoir, ils peuvent ne pas aimer X ou Y mais au moins qu’ils se préoccupent de leur propre avenir. Le choix à faire, c’est de continuer de se battre ou bien de rester indifférent au point que nous impose un octogénaire dictateur qui n’a même pas l’aptitude de gouverner correctement et que nous soyons pris en otage par un clan qui tire profit de toutes nos ressources au détriment de l’intérêt général», indique t-il.
Aliou Bah déplore toutes les violences survenues à travers le pays depuis 2011. C’est pourquoi, assure t-il que «chacun doit prendre conscience. Le droit de tuer n’existe pas. Ce n’est pas parce qu’on est manifestement qu’on doit être assassiné. Si certains disent que manifester, c’est aller à la boucherie, qu’ils arrêtent les bouchers parce que les bouchers sont nos bourreaux», interpelle l’ancien collaborateur de Dr. Faya Milimono du Bloc Libéral.
À l’issue de cette plénière, le FNDC, à travers un communiqué, a projeté de nouvelles manifestations le 06 août prochain pour exiger le départ du président Alpha Condé.
Boubacar Barry pour flashguinee.info 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies