Aliou Bah aux députés guinéens : »Aucune institution sérieuse ou pays démocratique n’associera son image à cette honte… »

Lors de la clôture de la session inaugurale de la neuvième législature guinéenne qui s’est tenue le week-end dernier à Conakry,  les diplomates qui étaient régulièrement invités aux sessions plénières,  ont brillé par leurs absences.  »Aliou Bah » justifie cette absence par le refus de ces derniers d’associer leurs images à  la honte qu’il qualifie de nocive pour la Guinée.
<< Aucune institution sérieuse ou un pays démocratique ne va associer son image avec cette honte nocive pour notre pays.
Un minable groupe d’opportunistes prétentieux qui ne représentent que celui qui les a sélectionné pour siéger dans une chambre d’enregistrement au service de la dictature》, a écrit le Président de l’organe provisoire MoDel.
Said Gaya pour flashguinee.info