Aliou Bah à ses concitoyens : »nous sommes un seul peuple face à un petit clan criminel qui agit »

Suite au signalement au déposé auprès de la Cour pénale internationale ( CPI), par le collectif des avocats du FNDC résidant à Paris, les commentaires se diversifient sur la toile. Sur sa page, le leader de l’organe provisoire MoDel, a écrit que les coupables doivent répondre de leurs actes.

《Se radicaliser vis-à-vis de nos bourreaux est une question de survie, d’honneur et de dignité. Ils doivent répondre de leurs actes devant la justice car l’impunité encourage la répétition des crimes》, a laissé entendre Aliou Bah

Selon ce jeune politique, pour toute personne ayant un humanisme et une conscience, il est inadmissible :《que le sang de nos innocents compatriotes soit versé et que d’autres soient encore kidnappés, persécutés et torturés sans que justice ne leur soit rendue.》

S’adressant à ses concitoyens, l’opposant les a invité à comprendre que:《 nous ne sommes plus dans un schéma classique d’adversité politique, nous sommes un seul peuple face à un petit clan criminel qui agit, sous couvert d’un « État » partisan, pour ses propres intérêts au détriment de NOTRE AVENIR COMMUN. Le combat continue !》

Said gaya,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies