Les nouvelles sont à vos côtés.

Nouvelle Constitution: le ministre guinéen des affaires étrangères répond à son homologue français

Après la sortie de Jean Yves Ledrian sur la situation socio-politique guinéenne, son homologue guinéen vient de lui répondre. Dans une note lue à la télévision nationale, Mamadi Touré, le ministre guinéen des affaires étrangères rappelle à son homologue français que la Guinée est respectueuse de la souveraineté de tous les Etats.
« La République de Guinée, respectueuse de la souveraineté de tous les Etats, reconnaît le droit de tous les peuples du monde de faire le choix de leur avenir et de décider de leur destin. Tout comme ouverte aux débats et à la contradiction propre à la démocratie, la Guinée reconnaît à chacun de ses citoyens et à d’autres le droit et la liberté de donner leurs points de vue sur n’importe quel sujet qui ne peut faire l’unanimité dans aucun pays et dans aucune société démocratique. Dans le respect des lois qui la régissent, la République de Guinée rassure tous ses partenaires que ses choix tiendront compte, dans la transparence et l’équité, dans la volonté du peuple seul souverain, de ses engagements internationaux
», a expliqué Mamadi Touré.
À rappeler que Jean Yves Ledrian que s’exprimait en début de semaine devant la commission des affaires étrangères du parlement français, avait laissé entendre que la volonté du président Alpha Condé de doter la Guinée d’une nouvelle constitution, ne paraît pas aux yeux de la France, être obligatoirement partagée, ni par les guinéens, ni par les pays voisins de la Guinée.
Alpha Oumar Bah
Vous pouvez lire aussi :  Violence en Guinée/Domani Doré : " nous invitons l’opposition guinéenne à ne pas spolier les acquis démocratiques".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite