La nouvelle est à vos côtés.

Affaire faux médicaments : le commandant de la brigade Medicrime en audition à l’ECO 3 de Matam

Dans le cadre de la lutte contre les faux médicaments, une brigade dénommée MEDICRIME a été mise en place en décembre dernier. Aussitôt mise en place, la brigade est éclaboussée par la disparition d’un camion rempli de médicaments. Le commandant de cette brigade, Mamadouba Fougué Camara, mis aux arrêts dans la soirée d’hier, est entendu ce mardi, 12 mars 2019, dans cette affaire, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Le lieutenant Mamadouba Fougué Camara a été arrêté la nuit dernière suite à la disparition d’un camion contenant de faux médicaments dans les locaux de la brigade MEDICRIME à Matam. Il est en ce moment (10 h) entrain d’être entendu à l’ECO 3 de Matam. Selon nos informations, le dossier pourrait être judiciarisé.

Pourtant, lors du lancement de cette brigade le vendredi, 14 décembre 2018, à l’escadron mobile numéro 3 de Matam, le commandant de la brigade MEDICRIME avait rassuré de son engagement à œuvrer dans le bon sens. « Si l’on convient qu’un produit destiné à guérir et à sauver la vie ne peut être que de qualité, malheureusement le grand malheur est que des faux médicaments sont en vente et tuent tous les jours.

Ce phénomène est devenu une menace au développement et à la sécurité publique. Cette lutte vise à protéger la santé de la population guinéenne. C’est le défi réel pour le développement et la survie de cette nation. Cette lutte est loin d’être individuelle, l’implication de tout un chacun doit être sincère, courageuse, patriotique et volontariste dans le cadre d’une véritable coopération nationale et internationale ».

Selon nos informations, Mamadouba Fougué Camara ne serait pas à sa première en matière de démêlées judiciaires. En effet, la société Cashew Holding International et Serguei VARESHNYAn évoluant dans la transformation des noix de cajou, avait porté plainte contre des gendarmes, dont le lieutenant Mamadouba Fougué Camara.

Ils avaient été poursuivis au TPI de Kaloum pour abus d’autorité, complicité d’abus de fonction, extorsion, complicité d’extorsion, tentative d’extorsion, vol et dénonciation calomnieuse.

guineematin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies