La nouvelle est à vos côtés.

Affaire faux médicaments: ce que Alpha Condé et les pharmaciens se sont dit

PUBLICITÉ

Partager

Suite au dépôt d’un préavis de grève, le président de la République Alpha Condé a rencontré le 28 mars au palais Sékhoutoureya le bureau du syndicat et de l’Ordre des pharmaciens de Guinée, a-t-on appris.

Joint au téléphone ce samedi 30 mars par Guinéenews, la présidente de l’Ordre des pharmaciens de Guinée, Dr. Hawa Diakité est revenue sur les temps forts de ladite rencontre. «Nous avons été reçus par le président de la République Alpha Condé. Il a pris bonne note de nos points de revendications. Le chef de l’Etat nous a fait des remarques qui vont dans le sens de l’assainissement du secteur pharmaceutique. Il nous a proposés que nous fassions les états généraux de la Santé qui prendront en compte tous les secteurs de la santé pour voir quel est le problème afin de trouver les meilleures solutions. Le président Alpha Condé a exigé la mise en place rapide de la Brigade de répression et la vente illicite des produits pharmaceutiques. C’est une brigade qui sera composée de plusieurs corps (Police, Gendarmerie, Douane) et les instances de la pharmacie (syndicat des pharmaciens et l’Ordre des pharmaciens)», nous a-t-elle confiés.

guineenews

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

La Rédaction Vous Propose Également:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies