Affaire disparition de cocaïne : « J’ai été entendu ce vendredi, personne n’est au-dessus de la loi », dixit Bafoé

C’est la deuxième fois que le Directeur général de la Police s’exprime en public sur cette affaire de Cocaïne. La première à Kankan et cette fois-ci à l’occasion d’un point de presse animé ce mardi 09 mars au ministère de la sécurité à Coléah, dans la commune de Matam. Le Général Ansoumane Camara dit Bafoé, admet avoir été auditionné sur ce sujet qui défraie la chronique depuis plusieurs semaines.

À l’entame de sa communication, ce haut responsable de la Police rappelle que c’est lui qui a d’ailleurs demandé au ministre d’orienter le dossier à la DPJ puisque dans l’affaire de drogue, indique-t-il, «il y a toujours des non-dits », avant de préciser que « ceux qui ont été inculpés, vous savez là où ils sont et le dossier se trouve dans les mains d’une commission rogatoire dirigée par le doyen des juges. Maintenant c’est au juge de dire qui est inculpé et qui ne l’est pas ».

En ce qui le concerne, Bafoé Camara affirme que personnellement « j’ai été entendu ce vendredi. Personne n’est au-dessus de la loi. Donc, c’est tout ce que je sais de cette affaire et je ne peux pas parler à la place du juge ».

Depuis que cette affaire a éclaté il y a quelques semaines, plusieurs personnes dont des agents des services de sécurité ont été interpellés.

 

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies