Accusation du RPG suite aux violences enregistrées à N’Zérékoré : l’UFDG ne réagira pas à la calomnie du pouvoir en place

Le bureau politique national du parti au pouvoir a dans une déclaration,  accusé le leader du parti Union des forces Démocratiques de Guinée,  d’être à la base des violences enregistrées dans la région administrative de N’Zérékoré,  après la tenue du double scrutin contesté.
Le parti de Cellou Dalein Diallo vient aussi de faire une déclaration dans laquelle , il a préféré ne pas  réagir à  ce qu’il qualifie de « calomnie » pour enterrer dans un débat selon lui 《 l’opinion nationale et internationale sur le coup d’État constitutionnel et les nombreux crimes commis 》
Ci dessous l’intégralité de ladite déclaration
Said gaya,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies