Aboubacar Sylla de l’UFC réagit à la menace des opposants d’empêcher les législatives : « ils veulent le chaos pour la Guinée »

Le président de l’Union des forces du changement (UFC) et ministre des Transports voit d’un mauvais œil la décision de certains politiques de l’opposition de boycotter les élections législatives et d’empêcher leur organisation le 16 février prochain.

Pour le porte-parole du gouvernement, ‘’au lieu d’aller paisiblement à un vote, certains veulent le pire pour notre pays. ils veulent le chaos pour la Guinée, parce qu’ils espèrent que c’est dans ces circonstances-là qu’ils veulent accéder plus facilement au pouvoir’’.

Dénonçant leur attitude de ses anciens collègues de l’opposition, Aboubacar Sylla indique que ‘’nous sommes un pays qui est un havre de paix dans la sous-région. Tous les pays qui nous entourent sans exception ont connu des troubles majeurs et même des guerres civiles’’.

Les accusant de manœuvrer pour empêcher les guinéens de jouir pleinement de leurs droits, le président de l’UFC affirme qu’’’on peut ne pas aller à des élections. Mais on ne peut pas dire qu’on refuse que ceux qui veulent aller voter le fassent, à moins de vouloir un conflit majeur pour le pays qui va nous amener dans une instabilité’’.

Source:  VisionGuinee.Info