Aboubacar Soumah: « le mouvement syndical ne tolera aucune immixtion du gouvernement… »

Le secrétaire général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, dans une déclaration rendue publique ce mardi 13 avril 2021 à son siège, met les points sur les i, concernant la révision de la loi L027.Aboubacar Soumah exige l’annulation de l’article et le respect des conventions.«Au regard de toutes ces violations flagrantes, le mouvement syndical guinéen exige : la révision de la loi L027 et l’annulation pure et simple de l’article, le respect des conventions 87, 98, 151 et 154, et les recommandations de l’organisation internationale du travail. Toutefois, le mouvement syndical guinéen très soucieux de la quiétude sociale et de la paix invite l’assemblée nationale et le gouvernement au respect scrupuleux des articles 3 et 08 de la convention 87», a-t-il exigé. Avant de poursuivre avec des mises en gardes

«En tout état de cause, le mouvement syndical guinéen ne tolérera aucune immixtion du gouvernement dans les affaires syndicales et se battra autant que faire se pourra par les moyens légaux pour le respect des droits et libertés syndicales qui lui sont conférés par des lois supranationales à travers les conventions internationales obtenues au prix de lourds sacrifices consentis par le monde du travail», a fait savoir Aboubacar Soumah du SLECG.

Fatoumata Diaraye Bah

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies