Abdoulaye Sow accuse : ‘‘ il y a des intérêts politiques dans le mouvement syndical…’’

Le secrétaire général de l’union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) était l’invité de nos confrères de la radio Espace dans l’émission les grandes gueules. S’exprimant sur les divisions qui minent le mouvement social guinéen, Abdoulaye Sow a pointé du doigt des interférences politiques.

« Je dirai qu’il y a des intérêts politiques. Et c’est ce qui fait qu’aujourd’hui que le conflit s’exacerbe. C’est parce qu’il y a des intérêts. Il y a des syndicats qui sont créés par arrêté. Par exemple, il y a des ministres qui disent que c’est mon syndicat », a-t-il indiqué.

Depuis quelques années, les associations syndicales guinéennes font face à une division interne. Chaque plateforme regorge de deux fractions. C’est le cas notamment de l’union des syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) et le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG)

Aissatou Diallo

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies