The news is by your side.

Abdoul Karim BANGOURA « BAK », le grand timonier s’en est allé à jamais (Hommage de Ibrahima Diallo)

PUBLICITÉ

Des personnalités politiques, hommes d’affaires lui ont rendu un vibrant hommage en premier le chef de l’état Alpha Condé, le premier Ministre Chef du Gouvernement Ibrahima Kassory Fofana, le chef de file de l’opposition Guinéenne Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, du Ministre d’état Tibou Kamara…

PUBLICITÉ

Tonton Bak fut un modèle pour nous jeunes.

Il est mort sans crier gare, Abdoul Karim BANGOURA connu sous le sobriquet de Bak était le conseiller technique du président de la Feguifoot Antonio SOUARE.

Féru de football il aimait nous raconter son enfance, son passage à Abidjan, sa vie en France son choix pour le retour au bercail dès après le 3 Avril 1984 avec le libéralisme économique sous le leadership du Feu Président Lansana Conté pour lequel il avait une grande administration.

Très entreprenant, il s’investira dans plusieurs affaires privées avant de finir dans l’imprimerie en mettant en place les imprimeries Bak et fils.

Il deviendra plus tard Président de l’association sportive du Kaloum.

Remarquable organisateur il attirait vers lui les jeunes de toutes tendances sans exception.

Très proche de son neveu Malik Sankhon, ayant également des liens de Parenté avec le Ministre Fodé BANGOURA et une amitié lointaine avec Antonio SOUARE qu’il fréquentait déjà en France au début des années 80 vers le Pont de Levallois à Paris.

Sa mort brutale laisse un grand vide au niveau des jeunes Guinéens auxquels il était très attaché.

Généreux croyant, aimant les grandes actions sportives, il était de toutes les expéditions du football guinéen. On n’oubliera jamais les facilités qu’il donnait à tous ceux qu’il approchait pour une raison ou pour une autre dans les domaines de leur ressort. Il n’aimait pas la violence et il incarnait toujours le fair-play et aidait à la réconciliation générale partout où il passait.

Membre du patronat Guinéen, il avait l’estime et la considération de tous ses collaborateurs par le fait de son sens élevé de son comportement humain.

Tonton Bak, fait partie des précurseurs de la presse indépendante en Guinée dès l’avènement du multipartisme dans les années 90 il fonda un journal Privé « l’espoir » le Ministre d’Etat Tibou Kamara ici présent à ce symposium est un témoin oculaire.

Ancien membre du CNT Tonton Bak a activement participé aux côtés d’Hadja Rabiatou Sarah DIALLO à l’élaboration pendant la transition sous l’ère du Gle Sekouba Konaté de l’actuelle constitution. C’est dire que nous perdons aujourd’hui un patriote qui a toujours défendu les valeurs républicaines.

Je le revois encore du regard en arrivant le dernier à la morgue Ignace DEEN lors des hommages rendus à Mohamed Diabaté « KOPA » ancien gardien de but du Syli décédé il y’a quelques jours, ne sachant pas que lui-même avait rendez-vous avec la mort 72h plu tard.

La mort de BANGOURA Abdoul Karim Bak sera durement ressentie car c’était un bon Tonton, un père pour nous, un homme exemplaire socialement, politiquement…,

Nous demandons à sa famille biologique et à ses amis de sécher leurs larmes et qu’il ne sera jamais oublié.

Que le tout Puissant Allah l’accueil dans son paradis.

Paix à son âme !

Par Ibrahima Diallo

Journaliste/ écrivain.

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite