Info d'ici et d'ailleurs

Ennuis judiciaires pour Chérif Abdallah: Le FNDC dénonce une manœuvre « d’intimidation »

Le président du GOHA (Groupe Organisé des Hommes d’Affaires) de Guinée fait face depuis quelque temps, à une poursuite judiciaire. Pour le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC),
cette poursuite, est un acharnement judiciaire qui vise à faire taire un opposant à une nouvelle constitution.
« Le FNDC tient à exprimer son soutien inconditionnel au président du GOHA, ainsi qu’à tous les citoyens victimes d’intimidations, d’arrestations et de privations de liberté et condamne avec la dernière énergie ces méthodes dignes d’un véritable régime dictatorial », a fait savoir le front dans un communiqué. Il indique que les principes démocratiques et de l’État de droit continuent à être foulés dans le pays tout en prenant en exemple la convocation d’Abdallah Chérif par « une justice aux ordres » du président Alpha Condé.
Selon le communiqué, alors qu’ils se mobilisent pour le respect de la constitution et l’alternance, le régime en place harcèle continuellement les membres du front à travers les forces de l’ordre et celles des renseignements.
Toutefois, le FNDC prend à témoin, l’opinion publique nationale et internationale sur ce qu’il appelle le caractère de plus en plus répressif et liberticide du régime Condé car celui-ci veut réduire en silence tous les opposants à une nouvelle constitution.
Plus loin, le FNDC encourage le président du GOHA pour le combat qu’il mène contre l’adoption d’une nouvelle constitution.
« Le FNDC félicite et encourage Monsieur Chérif Abdallah et le GOHA dans le combat qu’ils mènent aux côtés du peuple de Guinée contre le changement de la constitution et la confiscation des droits et libertés fondamentaux des citoyens », peut-on lire dans ce communiqué.
Elisabeth Zézé Guilavogui