A cause de sa moto, un enseignant se fait tuer à la Cimenterie

Un jeune enseignant a été attaqué et tué par des inconnus la nuit dernière à la Cimenterie, dans la commune de Dubréka. Au delà de sa vie, les assaillants ont également emporté sa moto.

Il s’appelait Théophile Doualamou. Il n’a vécu que 26 ans avant d’être transporté à la morgue de l’hôpital Ignace Deen, selon nos confrères de nimbanews qui ont rapporté l’information. Diplômé en Comptabilité à l’Université Mahatma Gandhi de Lambanyi, la victime donnait des cours de Mathématiques dans plusieurs établissements scolaires.

Dans les environs de 21 heures ce vendredi 26 mars, Théophile Doualamou a été attaqué par des hommes armés qui voulaient emporter sa moto de marque TVS. Ils ont alors procédé à des tirs de sommation pour, dit-on, empêcher l’entourage de lui venir au secours. Dans la panique et en voulant sauver sa moto, la victime tente en vain de fuir. Les assaillants l’ont ainsi battu à mort avant de disparaitre avec son engin.

Le même quotidien électronique indique que le corps a été découvert par un jeune élève qui était de passage.

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies