4ème acte de manifs du FNDC : « ils avaient en main 20 litres d’essence, ils ont… » dixit le chauffeur de bus

il y a 3 semaines

Cette quatrième journée de mobilisation du Front National pour la Défense de la Constitution a enregistré plus dégâts, dont entre autres des manifestants blessés, des véhicules caillassés, des bus de transport urbain endommagés et un bus brûlé au rond-point Gbessia. Le chauffeur du bus visiblement très étonné, explique les circonstance : « Ils sont venus très nombreux, des jeunes qui portent des t-shirts rouges. Dès que je les ai vus, j’ai garé le bus et je m’en suis débarrassé. Et moi, mon contrôleur et ma receveuse, nous sommes descendus du bus et nous avons fui pour nous mettre à l’abri… Ils (manifestants) avaient un bidon de vingt litres dans lequel il y avait de l’essence. Donc ils ont versé de l’essence sur le bus et ensuite ils ont mis du feu… Les policiers ont tenté dans un premier temps d’éteindre le feu (…), mais ils n’ont pas pu », explique t-il.
Il ( chauffeur du bus ndlr) précise qu’il n’y a eu aucun blessé.

Mohamed Morci Camara

Lire l'article original sur kalenews
Flashguinee.info n'est pas responsable du contenu de sites externes