Répression de la marche FNDC : Kalémodou avait déjà accusé Mathurin de provocation

il y a 3 semaines

La marche organisée par le FNDC, ce jeudi, 14 novembre 2019, sur l’autoroute Fidel Castro, a été un grand fiasco sur le plan sécuritaire. Les agents des forces de l’ordre qui étaient postés au niveau du pont de Gbessia Kondébounyi, ont dispersé les manifestants par des tirs de gaz lacrymogènes.

En effet, c’est la question de l’itinéraire qui aura mis le feu aux poudres, entraînant des graves échauffourées. Certains manifestants n’ont pas voulu suivre le trajet imposé par le gouvernorat de la ville de Conakry.

C’est ainsi qu’un groupe de jeunes a commencé à lancer des pierres sur les agents de sécurité. Quelques instants après, ces derniers ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes.

Du coup, c’est la panique dans la foule compacte de manifestants. S’en suit une débandade. Le premier groupe des manifestants ont très vite fait machine arrière. L’air devient irrespirable dans la zone chargée de fumée de lacrymogène.

Déjà, en amont, avant le départ de cette marche du rond-point de l’Aéroport de Gbessia, Kalemodou Yansané, l’un des vice-présidents de l’UFDG avait suspecté une provocation de la part du gouverneur de Conakry, qui, hier mercredi, avait refusé l’itinéraire voulu par le FNDC. Mathurin Bangoura est accusé d’avoir essayé de confiner le Front national pour la défense de la constitution sur le même itinéraire.

« Le Général Mathurin connaît très bien les règles. Il connaît très bien les lois en la matière. Il aurait dû informer les organisateurs très tôt. Il aurait dû les convoquer pour s’entendre sur un itinéraire », a-t-il indiqué au micro de notre reporter.

Cependant, Kalemodou Yansané avait rassuré que le FNDC allait tout faire pour ne pas aller à l’affrontement. « C’est mon point de vue personnel. Ça n’engage pas le FNDC », a-t-il précisé.

Il rappelle enfin au Général Mathurin Bangoura qu’il n’y a pas de ‘’no mans land’’ pour les Guinéens.

Il faut noter que les affrontements ont débuté avant l’arrivée des leaders du FNDC au niveau du pont de Gbessia Kondébounyi.

Mamadou Alpha Baldé

Lire l'article original sur objectif224
Flashguinee.info n'est pas responsable du contenu de sites externes